Les voix d’Isabelle, de Coralie et d’Olivier

Les voix d'Isabelle, de Coralie et d'Olivier - Image d'illustration

Écoute ces courtes séquences que nous avons préparées pour toi.
Chaque petit texte est prononcé par trois voix différentes. Elles appartiennent dans l’ordre à Olivier, Coralie et Isabelle.

1. Opposition vie-vue-vous

D’où venez-vous ?
Nous venons tous du cours de littérature russe.
Ça vous a plu ?
Beaucoup ! Mais c’est un cours difficile !
Difficile ? Mais vous êtes stupides ! J’ai toujours entendu dire que ce cours était facile.
C’est vous qui le dites !

2. Opposition et-est

Yvette, apportez les serviettes. Qu’est-ce que vous faites.
Écoutez-moi.
Où sont-elles ?
Elles sont à côté de vous.
Je ne pourrai pas les attraper !
Montez sur la chaise, voyons !
Vous prendrez du café, pour votre déjeuner ?
Avec plaisir, s’il n’est pas très fort.
Il est assez léger, vous savez…
Merci, j’en prendrais volontiers avec un peu de lait.
Et pour le repas de midi, qu’est-ce que vous boirez ?

3. Opposition fleur-bleue

Ce nouveau roman fait un peu fleur bleue !
Fleur bleue ? Je veux que tu me dises pourquoi tu trouves qu’il fait fleur bleue.
Tu veux la preuve qu’il fait fleur bleue ? Je n’ai pas de preuve, seulement je souris un peu des petits bouquets de fleurs, bleues ou pas bleues, que le jeune professeur cueille pour sa belle-soeur.
Sa jeune belle sœur, qui meurt peu à peu de langueur, au creux de son fauteuil… Et qu’il aime mieux qu’une sœur…
Tu vois que ça fait fleur bleue !

4. Opposition américain-américaine

Deux étudiantes américaines et deux étudiants américains reviennent de Vienne.
Par quel moyen ?
Par le train qui part de Vienne le matin.
Le transalpin qui vient de Vienne à près de 120 de moyenne ?
Tiens, tiens : tu viens aussi de Vienne ?
Je viens bien de Vienne, mais à moins de 80 de moyenne. Ma voiture ne tient pas le 120.
La mienne le tient, bien qu’elle soit ancienne.

5. Opposition son-sans-saint

Attendons un instant : mon oncle Jean vient de s’absenter.
Un instant seulement ? C’est sans importance ! Nous attendrons bien volontiers.
On est bien dans ce petit coin du salon de l’enfance !
On serait moins bien dans le salon de tante Antoinette.
Naturellement : heureusement qu’oncle Jean songe à prolonger ses vacances chez ses enfants jusqu’à dimanche prochain.

6. E latent (muet)

Tiens ! Le téléphon(e) qui r(e)sonn(e). Donn(e). J(e) vais voir ce qu(e) c’est.
Allo… Bonjour Simon(e). Qu’est-c(e) que tu m(e) racont(e)s ? En pann(e) d’essenc(e) ? Ru(e) Richelieu ?...
Ah ! En fac(e) de Richelieu-Drouot ? Alors, prends l(e) métro !...
Comment ? Tu rest(e)s sur plac(e) ?
J(e) suis bien obligé d(e) rester sur plac(e) ! On m(e) dit qu(e) si j(e) n’attends pas l(e) dépanneur, on enlèv(e) la voitur(e).
Autrement dit, c’est la fourrièr(e) !
Il en est fort(e)ment question.
C’est bien c(e) que j(e) pensais !

7. Opposition sa-chat-zut-jeune

C’est le 26 décembre que Suzanne et Cécile ont décidé d’aller faire du ski au Sauze.
Je suis au courant de leur décision. Elles ont eu la gentillesse de nous inviter, ma sœur et moi, mais nous avons hésité.
N’hésitez pas : allez-y ! Mais si ! Mais si ! C’est si amusant...
Sacha a acheté un joli chapeau à Solange.
Sacha ? Un chapeau à Solange ? Mais Solange et Sacha étaient fâchés, et Solange déteste le jaune !
Elle a pourtant été enchantée, et j’imagine qu’elle n’attendait que ça. Elle n’a jamais pu oublier Sacha.
C’est Jean, alors, qui doit être jaloux !
Jean ? Il s’en fiche. Surtout depuis qu’il connaît Chantal.

PS

Pour t’enregistrer, tu peux utiliser
- ton smartphone,
- ta tablette,
- le micro de google.fr (uniquement sur Chrome),
- l’enregistreur de windows.