Sitographie pour les enfants - Image d'illustration

Sitographie pour les enfants

Depuis longtemps, nous y explorions avec nos plus jeunes élèves les rubriques cinéma, télévision, bandes dessinées, livres, musique, sorties, mini-dossiers, dictionnaire, coloriages, histoires, recettes, bricolages, comptines, jeux Jeux Jeux , jouets, forum enfants, correspondants, entraide scolaire, diaporamas et anniversaire. Fini, le monopole de www.momes.net sur la Toile francophone !

Les sites francophones pour enfants se font désormais de plus en plus nombreux.

Leur intérêt est qu’ils proposent, non pas des activités d’apprentissage du français, mais des activités d’apprentissage en français. Nos élèves ont ainsi plus de chance d’acquérir ou de cultiver, outre quelque compétence de communication en français, les compétences cognitives et affectives qui ne figurent toujours pas – ou alors bien timidement ! – dans les programmes scolaires. Or, Dieu sait combien le développement de ces compétences facilite ensuite les apprentissages, quels qu’ils soient !

En amenant nos apprenants à utiliser le français pour faire quelque chose – en l’occurrence, pour jouer, pour s’amuser sur un site ludique – nous les plaçons dans un contexte d’apprentissage et d’usage social de la langue, celui que promeut justement l’approche actionnelle des langues.

C’est donc notamment parce qu’ils ne sont normalement pas destinés aux apprenants du français langue étrangère que les sites que nous présentons ci-dessous feront le bonheur des élèves et des enseignants.

www.maxetom.com

On lit sur la page d’accueil de ce site que « Maxetom fournit des jeux Jeux Jeux éducatifs gratuits en ligne pour les enfants en école maternelle et primaire. Avec ces exercices pour le CP, CE1 et maternelle grande section, les enfants apprennent et progressent tout en jouant sans avoir l’impression de travailler ».

Les enfants y apprennent à lire, à compter, à dire l’heure, s’initient à l’anglais, à l’espagnol, à l’allemand et peuvent aussi découvrir des idées de loisirs créatifs.
Les jeux Jeux Jeux , très attractifs, ne constituent pas de simples activités d’évaluation des compétences : ils déclenchent de réels processus d’apprentissage. L’enseignant qui ne dispose pas d’équipement informatique à l’école peut aussi trouver, dans les « jeux éducatifs pour apprendre les langues » anglaises, espagnoles et allemandes par exemple, d’excellentes idées d’activité, également réalisables sans matériel d’aucune sorte.

Toutefois, les consignes, bien entendu rédigées en français, sont parfois un peu longues et doivent absolument être expliquées ou traduites aux apprenants.

pagesperso-orange.fr/jeux.lulu

Le webmaster du site s’appelle Régine. Cette prof de maths parisienne a aussi travaillé pendant 13 ans avec des enfants de maternelle (5/6 ans) en tant qu’animatrice informatique. Elle déclare passer une bonne partie de ses loisirs à concevoir des jeux et à les programmer.

Sur le site, on découvre une somme faramineuse de jeux classés par âge (à partir de 4 ans, à partir de 7 ans) et par thème (logique, stratégie, connaissances, mots, maths, orientation).

Des générateurs de jeu très intéressants (mémory, questions/réponses, puzzles, etc.) sont également proposés aux adultes.

Une partie du site est réservée au public malvoyant.

Le design de la page d’accueil est plus qu’élémentaire mais la richesse et la diversité des contenus font vite oublier ce détail.

www.chezlouisette.com

Chez Louisette, par contre, le design est des plus web 2.0. Histoires, jeux, bricolages et ecards s’y côtoient dans un superbe environnement flash, haut en couleurs. La classe !

On peut carrément laisser l’apprenant seul devant l’écran, il ne s’en détachera plus. La présence d’un enseignant à ses côtés lui permettra toutefois de mieux profiter encore de ce que le site a à offrir au plan proprement linguistique.

www.tfo.org/jeux

TFO, c’est la télévision francophone en Ontario. Son site propose « une panoplie de ressources éducatives, culturelles et communautaires » (dossiers documentaires et jeux classés par âge), « un univers interactif attrayant d’émissions en français pour enfants, adolescents et adultes. »

L’enseignant y trouvera, quant à lui, des fiches pédagogiques super claires (matériel requis, ressources exploitables, sites utiles, planification du cours, etc.). N’attendez pas d’être en manque d’inspiration pour aller les consulter ! Elles vous séduiront.

La cerise sur le gâteau : le design du portail est des plus ergonomiques.

www.uptoten.com

Ha ? Enfin un site bilingue ! On y parle anglais et français.

UpToTen propose « de nombreuses activités ludo-éducatives pour les enfants de 0 à 10 ans. Dans un environnement accueillant, votre enfant s’amuse et développe une autonomie sur l’ordinateur ».

Dans trois zones extrêmement bien sécurisées (UpToTen gratuit, UpToTen Premium, UpToTen à l’École), les enfants peuvent ainsi se livrer à pas moins de 1353 jeux et activités, dans un environnement flash fascinant.

Le site, qui a obtenu de nombreux prix et mentions, reçoit plus de 5 millions de visites par mois !

www.toupty.com

Laissons parler les concepteurs du site : « Le site de Toupty est un site d’activités éducatives, de divertissements et de jeux en ligne pour enfants des écoles maternelles et primaires (enfants de 3 à 10 ans). Il comporte des coloriages en ligne classés par thèmes (Saint Nicolas, Winnie, avions, bateaux), des coloriages à imprimer, des jeux de mémoire (Memory en ligne) avec cinq niveaux de difficultés, des jeux de réflexion et d’observation (jeu des erreurs, jeux de cache-cache, Tours de Hanoï) pour développer les capacités intellectuelles des enfants, des puzzles en ligne classés par niveau de difficultés (4, 6, 9 et 12 pièces), des taquins ainsi que des jeux éducatifs pour l’apprentissage des mathématiques (numération, additions, les tables, jeu du nombre mystérieux), de la lecture et de l’écriture (abécédaire, Memory des lettres, mots croisés pour enfants, mots cachés, le pendu). Sans oublier également les célèbres sudokus. Des grilles spéciales de sudoku pour enfants ont été développées pour ce site. De plus, il est possible dorénavant d’envoyer des cartes virtuelles à l’occasion d’un anniversaire, d’une naissance, d’un baptême, ou encore pour souhaiter de bonnes fêtes d’Halloween, de Pâques ou de Noël. »

Le design extrêmement sobre et statique de la page d’accueil est tout-à-fait démodé mais a ceci de bien : il permet à n’importe quel enfant – et à n’importe quel enseignant, hi hi hi ! – de très vite retrouver les activités qui leur ont plu.

www.tfou.fr

Le site parfait pour les enfants ! Il est réalisé par la chaine de télévision française Tf1. Tout y est animé, varié et clair. Trois centaines d’excellents jeux, des ateliers, des tchats, des vidéos, une zone filles (sic !), des concours y sont présentés dans un design d’une ergonomie parfaite. On devine la présence de pédagogues efficaces parmi les réalisateurs du site.

www.jeux-pour-enfants.com

On nous explique sur la page d’accueil que ce portail propose une sélection des meilleurs sites de jeux pour enfants. Sous de nombreuses rubriques (portails, jeux éducatifs, coloriages, puzzles, labyrinthes, littérature pour enfants, géographie, maths, orthographe, conjugaison, énigmes, chanson, etc.) le visiteur découvre ainsi « des sites de qualité pour jouer, apprendre et communiquer sur Internet ».

Le portail est super complet, très bien organisé et offre en prime une évaluation de chacun des sites recensés.

Pour clore ce petit article, signalons le bénéfice inestimable que procureront à l’enseignant une visite attentive de ces sites et une exploration des liens qui y sont proposés. Il découvrira ainsi des milliers d’idées d’activités à organiser, en ligne ou hors ligne, avec ou sans ordinateurs.

Enfin, rappelons que toutes ces activités doivent être perçues, non comme de simples activités ludiques, mais comme des activités d’éveil, favorisant un développement intellectuel et affectif propice à l’apprentissage. Le tout dans un cadre francophone naturel… Le pied !

Voir en ligne

Le site parfait pour les enfants ! : http://www.tfou.fr

L'auteur de cet article

Olivier Delhaye –  Didacticien - Université Aristote de Thessalonique