Un monde parfait - Ilona Mitrecey

Un monde parfait - Ilona Mitrecey - Image d'illustration

Juste en écoutant une chanson, les petits élèves apprennent le rythme et les paroles mais sans comprendre. Pourtant cette chanson, si riche en images, peut devenir la source de nombreuses connaissances.

Ainsi, je vous propose une série d’activités de repérage, à l’aide des images nées du texte, qui aide en même temps la compréhension et la mémorisation des paroles, afin de chanter avec Ilona. Ces activités s’adressent à de petits élèves (de 7 à 10 ans) qui ne connaissent pas la langue française. Seule connaissance nécessaire : l’alphabet. Pourtant rien ne vous empêche d’intervenir sur ces activités et de les rendre utiles à vos élèves en fonction des connaissances qu’ils ont déjà acquises.

Activité 1

Comme mes élèves avaient les couleurs comme preacquis , j’ai proposé de les découvrir dans la chanson pendant l’écoute. Ensuite, on les a cherchées dans le texte et puis on les a copiées dans la marge.
Dans le cas où on ne connaitrait pas les couleurs, on fait le contraire. Alors vous n’avez qu’à écrire les mots dans la couleur qu’ils désignent (le mot « bleu » en bleu, « rouge » en rouge etc.) et puis à les faire découvrir par vos élèves. Puis on les copie dans la marge et on les répète à l’oral. La phase finale est de les découvrir aussi dans la chanson.

Activité 2

À l’aide des images on découvre les mots désignant des animaux et leur signification. On les met dans la marge et on les répète à l’oral. Puis on cherche à les découvrir dans la chanson (bonne idée : une mini-compétition pour « qui découvre le plus d’animaux dans la chanson »). Dans cette phase on peut aussi utiliser le vidéo-clip où on cherche les animaux qui apparaissent (on peut même juste voir, sans écouter pour que les élèves cherchent à se souvenir des mots).

Activité 3

Même approche que la deuxième activité.

Activité 4

On apprend aussi les mots « sans » et la négation « ne…plus ». On découvre les mots qui indiquent ce qu’Ilona ne veut pas mettre dans son dessin. On peut élargir en discutant « pourquoi Ilona ne veut pas mettre ces choses dans son dessin ? » « Qu’est que tu ne mettrais pas dans ton dessin imaginaire ? »

Activité 5

On apprend que le « je » introduit un verbe (qu’est-ce que je fais ?). On aide à la traduction et on répète les verbes à l’oral pour faciliter leur découverte dans la chanson.

Activité 6

On apprend l’article indéfini. On peut aussi faire une introduction au pluriel de noms (juste en ajoutant un –s final).

Activité 7

Production de petites phrases. Utilisation d’un verbe et d’un objet direct en utilisant l’article indéfini.

Activité 8

Pour aider les élèves à se détendre.

Remarques :

1. J’insiste sur le fait qu’il faut faire répéter les mots tout juste appris à l’oral pour faciliter ladécouverte dans la chanson. Comme les élèves ne peuvent pas encore lire correctement, ça les aide aussi à développer cette compétence (p.ex. abeille, oiseau etc.)

2. Il vous faut plus d’une séance pour compléter toutes ces activités.

3. Il est préférable de faire écouter plusieurs fois la chanson mais sans toujours voir le vidéo-clip. Les images empêchent souvent les élèves de se concentrer sur leur tâche (la découverte des mots).

Voir en ligne

Sur les forums de gallika.net : Activités toutes prêtes : http://gallika.net/smf/index.php/board,65.0.html

Documents - Ressources

PS

Il serait très intéressant que vous fassiez connaitre à tous vos interventions sur ces activités ou peut-être vos idées d’activités supplémentaires en laissant vos commentaires.

Bon travail !

L'auteur de cet article

Ioanna Daraviga