Le rôle pédagogique du multimédia

Le rôle pédagogique du multimédia - Image d'illustration

Le document multimédia véhicule des informations et des réalités culturelles dont l’enseignant ne peut se passer et auxquelles les élèves peuvent être confrontés dans leur vie sociale et professionnelle.

Le multimédia est défini comme l’intégration harmonieuse de plusieurs types de média tels que le texte, l’image, le son, la vidéo, les graphiques, etc. sur un même support numérique. D’ores et déjà, le rôle de l’enseignant, concurrencé par les stimuli du monde extérieur, en partenariat avec le multimédia, consiste à faciliter l’accès au savoir et à animer l’apprentissage afin de susciter l’intérêt et de maintenir la motivation chez un public en classe de langue. Il convient, donc, aujourd’hui, de faire participer les apprenants à des scénarios pédagogiques multimédias, composés d’objectifs pédagogiques spécifiques dans des situations langagières organisées de réception et de production, lors desquels ils s’impliquent dans des situations de communication authentique. La diversité, et l’intérêt communicationnel et motivationnel, s’avèrerait très utile afin de lutter contre l’ennui et de motiver les apprenants.

Les manuels Manuels Manuels de FLE ont beaucoup évolué ces dernières années et tentent de couvrir les besoins communicationnels nés de la technologie. Cependant, les activités proposées par les manuels Manuels Manuels ne correspondent parfois pas aux objectifs que l’enseignant a définis en tant que communicateur et concepteur de matériel didactique Didactique La didactique se différencie de la pédagogie par le rôle central des contenus disciplinaires et par sa dimension épistémologique. .

Après avoir défini les objectifs de son cours et avoir choisi le support, l’enseignant devrait distinguer et fixer les étapes - compréhension et/ou production - et les différentes phases de l’enseignement/apprentissage. Enfin, il doit choisir ou créer les activités adaptées à la compréhension orale et aux caractéristiques des apprenants et les introduire dans les différentes phases d’exploitation du document numérique. Les consignes doivent être simples, claires et pertinentes pour réduire la possibilité de confusion.

Le document multimédia véhicule des informations et des réalités culturelles dont l’enseignant ne peut se passer et auxquelles les élèves peuvent être confrontés dans leur vie sociale et professionnelle. Les jeunes aiment particulièrement les nouvelles technologies de sorte qu’ils mobilisent leur vécu et qu’elles suscitent leur intérêt. De plus, l’association du texte, du son et de l’image du document audiovisuel permet de travailler des situations langagières organisées de réception et de compréhension. C’est à l’enseignant, alors, en tant que facilitateur, de délimiter le contenu en choisissant les compétences qu’il veut développer chez les apprenants par rapport à leurs centres d’intérêt et à leurs besoins et de trouver les moyens technologiques qui permettraient de travailler des situations langagières organisées de réception et de compréhension, dans une ambiance ludique et créative.

L'auteur de cet article

Dimitra Angelopoulou –  Enseignante de FLE dans un centre de langues ...