Ambiance dans la classe et performances des élèves - Image d'illustration

Ambiance dans la classe et performances des élèves

Le programme PISA est un ensemble d’enquêtes menées auprès de jeunes de 15 ans dans les 34 pays membres de l’OCDE et dans de nombreux pays partenaires, et dont les résultats sont publiés tous les trois ans. Voici les conclusions de la dernière enquête à propos de la discipline en classe.

Les classes et les établissements d’enseignement qui déplorent davantage de problèmes de discipline sont moins propices à l’apprentissage, puisque les enseignants doivent passer plus de temps à faire régner le calme avant de pouvoir commencer la classe. Les interruptions de cours perturbent la concentration des élèves et leur engagement en classe.

Les résultats du PISA 2009 montrent que le climat de discipline est fortement corrélé à la performance des élèves ; ceux qui déclarent que leurs cours dans la langue d’instruction sont souvent interrompus obtiennent de moins bons résultats que ceux qui ne signalent que peu d’interruptions des cours, voire aucune.

On a souvent tendance à penser que chaque génération d’élèves est plus indisciplinée que la précédente et que les enseignants ont de plus en plus de mal à gérer leur classe. Or, il s’agit là d’une idée reçue : si l’on en croit les données collectées dans le cadre de l’enquête PISA 2009, la majorité des élèves des pays de l’OCDE peuvent suivre leurs cours dans le calme et, entre 2000 et 2009, la discipline en classe ne s’est pas détériorée – mieux encore, elle s’est améliorée dans la plupart des pays. […]

Entre 2000 et 2009, la proportion d’élèves des pays de l’OCDE qui se plaignent du bruit et du désordre en cours de la langue d’instruction n’a pas changé.

Toutefois, certains des pays les moins bien classés à cet égard – c’est-à-dire ceux où seulement un élève sur deux déclare que le bruit et le désordre ne perturbent « jamais » ou « presque jamais » la classe – ont accompli de grands progrès .

Ainsi, en 2000, environ 50% des élèves grecs déclaraient qu’il n’y avait « jamais » ou « presque jamais » de bruit et de désordre durant les cours ; en 2009, cette proportion a atteint environ 60% en Grèce, signe d’un retour au calme dans les classes.

Les résultats de l’enquête démontrent aussi que la qualité des relations entre élèves et enseignants constitue un facteur déterminant pour l’établissement d’un climat scolaire propice à l’apprentissage : les élèves apprennent mieux et ont moins de problèmes de discipline lorsqu’ils sentent que leurs enseignants sont à leur écoute et les prennent au sérieux.

Voir en ligne

Résultats du PISA 2009 : Tendances dans l’apprentissage : L’évolution de la performance des élèves depuis 2000 (Volume V) : http://www.oecd.org/dataoecd/20/42/47954912.pdf