4.2.4 Épreuve orale (première partie)

4.2.4  Épreuve orale (première partie) - Image d'illustration

Suite de la présentation critique d’un instrument d’évaluation mis en œuvre en Grèce (en l’occurrence, les examens Examens Examens de français du PALSO) pour l’octroi d’une certification en langue française, mémoire de DEA – Sciences du langage, Université de Mons-Hainaut, 1998.

L’épreuve orale (première partie) revêt la forme d’un questionnaire à choix multiples comportant 10 items distribués cinq à cinq, soient 2 activités au niveau élémentaire, d’un questionnaire à choix multiples comportant 15 items distribués cinq à cinq dans 3 activités au niveau certificat. Les activités portent sur des documents oraux enregistrés sur une cassette.

4.2.4.1 Niveau élémentaire

On trouvera en italique la transcription des documents oraux soumis aux candidats. Il est entendu que ces derniers ne disposent pas à l’examen de ces transcriptions, réalisées et rapportées ici pour la facilité du lecteur.

ACTIVITÉ I

Vous allez entendre Entendre Entendre une personne dire 5 phrases. En disant chacune de ces phrases, la personne regarde la dame ou le monsieur ?

1. - Ah ! Sur cette photo, elle est vraiment belle !

2. - Tu as vu ? On dirait qu’il essaie de faire une grimace… Regarde-le !

3. - Comment, tu ne le reconnais pas ? Tu ne te souviens pas de lui ?

4. - Je l’ai vue dans son spectacle et je l’ai trouvé très bonne. Excellente, même !

5. - Si si, c’est lui quand il était plus jeune. J’en suis certaine !

L’objectif de cette activité est de contrôler si les candidats sont capables de repérer dans un fragment de discours oral les marques qui permettent de déterminer le sexe de la personne à laquelle un locuteur se réfère. Les référents proposés sont présentés sous une forme iconique, ce qui augmente le degré de validité de l’évaluation opéré par l’activité.

Rien dans le vocabulaire ou dans la syntaxe des productions orales ne devrait troubler les candidats qui doivent simplement repérer les marques élémentaires du genre que constituent les morphèmes -elle, belle, il, -le, le, lui, -onne et -ente.

ACTIVITÉ II

Vous allez entendre Entendre Entendre une personne dire 5 phrases. En disant chacune de ces phrases, la personne regarde la photo A ou la photo B ?

6. - Je les ai goûtées toutes les deux. Mais je n’en aime aucune.

7. - Depuis, leurs yeux sont remplis de bonheur. Tu ne les reconnaîtrais plus.

8. - Je ne les vois pas souvent. Alors, je leur téléphone.

9. - Lui aussi, on l’a trouvé endormi dans la forêt.

10. - Ce sont les seuls qui connaissent bien les règles du jeu.

L’objectif de cette activité est de contrôler si les candidats sont capables de repérer dans un fragment de discours oral les marques qui permettent d’en identifier le référent. Cette compétence est plus difficile dans la mesure où les candidats ne savent pas que la marque à repérer est toujours celle du nombre. Avant d’entendre chacune des productions, les examinés pourraient supposer que le trait qui distingue les photos est l’âge ou le sexe des personnes représentées, par exemple.

Le faible taux de facilité moyen aux items 7 (.44) et 8 (.34) peut être expliqué par le fait que les examinés oublient souvent s’ils doivent reconnaître sur les photos la/les personne(s) qui parlent ou celle(s) dont on parle. Ces items sont d’ailleurs les seuls qui correspondent à des photos représentant des personnes susceptibles de produire les phrases entendues et donc susceptibles d’être erronément choisies comme telles.

4.2.4.2 Niveau certificat

ACTIVITÉ I

Pour chacune des phrases qui suivent, lisez la question, écoutez, puis mettez une croix dans la case qui correspond à votre choix.

Le feu a commencé le 25 juillet sur la commune de Septèmes et nous, nous n’avons été touchés que le 26 juillet. Le vallon a été brûlé en l’espace de 3 à 5 minutes, on va dire vers trois heures et demie, l’après-midi, le 26 juillet.

1. Vous entendez parler de quelque chose ...

A q qui s’est passé.

B q qui est en train de se passer.

C q qui va se passer.

La lubie des gens qui veulent absolument être dans la pinède fait porter sur la collectivité des charges qui sont à mon avis indues. Les milliards que l’on dépense pour défendre quelques maisons de qualité architecturale discutable et qui ne devraient pas se trouver là où elles sont, et dans les circonstances où elles sont, me paraît difficilement acceptable. Je ne suis pas d’accord - là je parle en tant que citoyen - je ne suis pas d’accord pour que cette situation perdure.

2. Vous entendez une personne ...

A q donner des conseils.

B q donner son avis.

C q raconter ce qui s’est passé.

… mais les éleveurs vont-ils relever ce défi majeur ? Et bien, c’est ce que nous verrons, si vous le voulez bien, mercredi prochain à la même heure. Mais d’ici là, n’oubliez pas notre rendez-vous avec le Journal de la Terre samedi à partir de 12 heures 20. Je vous souhaite une excellente journée sur la 5ème. Au revoir à tous.

3. Vous entendez une personne parler ...

A q à une seule autre personne.

B q à deux autres personnes.

C q à l’ensemble des auditeurs.

… on organise les Open du rire en partenariat avec Rires et chansons Chansons Chansons et ça consiste à sélectionner, de jeunes talents de tous horizons et à les faire rencontrer le public. Donc, ils viennent, ils font ce qu’ils veulent, ils choisissent les sketchs qu’ils ont envie de jouer et, pendant deux heures et demie, c’est une sorte de partie de ping-pong entre ces jeunes ta-lents et le public.

4. Vous entendez parler ...

A q un comédien.

B q un politicien.

C q un médecin.

Comme tous les enfants, Stéphanie fait chaque jour de nouveaux progrès. À l’école aussi, elle avance d’année en année. Jusqu’au jour où elle commence à prendre du retard. Nu-méro 1 du cours particulier à domicile, avec 5000 enseignants, Acadomia permet aux en-fants d’améliorer très vite leurs résultats. Acadomia, c’est un soutien scolaire sur mesure, adapté à chaque élève, quel que soit son niveau. Profitez des vacances pour faire pro-gresser votre enfant. Demandez notre documentation au 0801.10.15.

5. Vous entendez un passage extrait ...

A q d’un documentaire.

B q de l’annonce du programme des émissions.

C q d’une publicité.

L’objectif de cette activité est de contrôler si les candidats sont capables de repé-rer dans un fragment de discours oral les marques qui permettent de déterminer

- le moment du référent,
- l’acte de parole effectué,
- le nombre des allocutaires,
- quelque information sur le locuteur et
- le genre de discours dont le fragment est extrait.

Autant dire qu’il s’agit de 5 activités très différentes, ce qui pourrait expliquer les anomalies qui seront dépistées dans les chiffres qui décrivent l’épreuve dans la deuxième partie de l’étude , et qui y seront discutées.

ACTIVITÉ II

Vous allez entendre une personne dire 5 phrases. Dans chacune de ces phrases, la per-sonne est-elle certaine de ce qu’elle dit ou pas ? Mettez chaque fois une croix dans la case correspondant à votre choix.
certaine pas certaine

6. - À ce qu’il paraît, maman lui aurait téléphoné.

7. - Ses parents passeront sans aucun doute le voir demain.

8. - Et pourtant, le match a bien eu lieu.

9. - On vient d’apprendre que le nouveau directeur aurait été menacé de mort.

10. - Je suis sûre qu’il en a bu plusieurs verres juste avant l’accident.

L’objectif de cette activité est de contrôler si les candidats sont capables de repérer dans un fragment de discours oral les marques qui permettent d’identifier l’attitude du locuteur par rapport à ce qui est dit. Le faible taux de facilité montre que cette activité était difficile pour les candidats. Le fait est qu’elle était intégrée pour la première fois dans les examens Examens Examens , ce qui doit être noté car les examinés s’entraînent souvent à partir des annales des examens Examens Examens , en particulier pour cette épreuve.

ACTIVITÉ III

De qui parle-t-on dans les 5 phrases que vous allez entendre ? Pour chaque phrase, choisissez une des photos (A, B, C, D) ci-dessous puis placez une croix dans la case correspondant à votre choix.

11. - Il pratique toutes sortes d’autres sports, mais toujours en hiver et toujours en soli-taire.

12. - Le sport l’intéresse peu. Comme tu vois, elle fait plutôt de longues promenades au bord de la mer.

13. - Leurs enfants sont encore trop jeunes pour pratiquer un sport. Alors, ils passent les vacances ensemble dans leur maison de campagne.

14. - Le pauvre ! Son enfant est un vrai petit diable.

15. - On les a pris en photo juste avant la naissance de leur troisième enfant.

L’objectif de cette activité est de contrôler si les candidats sont capables de repérer dans un fragment de discours oral des marques qui permettent d’en identifier le référent. Cette compétence est plus difficile dans la mesure où les candidats ne savent pas que la marque à repérer est toujours celle du nombre ou du genre. Avant d’entendre chacune des production, les examinés pourraient supposer que le trait qui distingue les photos est l’âge ou l’activité exercée par les personnes représentées, par exemple.

De plus, au niveau certificat et contrairement à l’élémentaire, le choix peut-être opéré entre plus de deux photos.

Voir en ligne

Palso : http://www.palso.gr

L'auteur de cet article

Olivier Delhaye –  Didacticien - Université Aristote de Thessalonique