Présentation commentée de l’épreuve de compréhension orale des examens PALSO-LAAS de mai 2010

Présentation commentée de l’épreuve de compréhension orale des examens PALSO-LAAS de mai 2010 - Image d'illustration

Les enseignants du français trouveront dans ce corrigé commenté des considérations qui leur permettront, non seulement de mieux préparer leurs élèves, mais aussi de construire plus facilement leurs propres activités d’évaluation et/ou d’apprentissage.

Une reproduction du matériel d’évaluation utilisé pour l’évaluation des candidats au niveau A2 en mai 2010 peut normalement être téléchargée à l’adresse suivante : www.palso.gr/tests_subjects.asp.

LAAS – Examens Examens Examens de langue française 2010 – Niveau A2 - Épreuve de compréhension orale

Au niveau A2, l’épreuve de compréhension de l’oral (première partie du test) revêt la forme d’un questionnaire à choix multiples composé de trois activités.

Les productions constituant le matériel sonore à comprendre sont extraites de discours authentiques – parfois transcrits – et sont redites par des francophones natifs au moment de la constitution du matériel sonore d’examen. Elles sont entendues chacune deux fois par les candidats.

Cette année, les voix enregistrées appartenaient à trois personnes, originaires de Paris, Metz et Bruxelles.

Chaque activité comporte cinq items. Cela signifie qu’une même mesure est prise cinq fois. Ceci renforce le degré de fiabilité de cette mesure.

JPEG - 160.7 ko

Consigne d’activité I :

Tu vas entendre Entendre Entendre Anne dire 5 phrases. En disant chacune de ces phrases, Anne parle-t-elle d’elle-même ou d’une autre personne ?

L’objectif de cette activité est de contrôler si les candidats sont capables de repérer dans un fragment de discours oral les indicateurs de la personne, en d’autres termes, les indices qui permettent de déterminer si le locuteur se réfère à lui-même ou à une autre personne.

Rien dans le vocabulaire ou dans la syntaxe des productions orales ne devrait troubler les candidats qui doivent simplement repérer les marqueurs élémentaires de la personne que constituent les morphèmes/réalisations : c’est, ça, elle a, en moi, il, j’, j’ai, je, je me suis, je suis, m’a, moi, son.

Dans la transcription qui suit du matériel sonore, les indices permettant de répondre à la question ont été soulignés. Il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un document sonore et que les seuls indices audibles ont été soulignés. Par exemple, la terminaison en -ais dans aurais ne constitue pas un marqueur oral de la personne dans la mesure où elle se prononce de la même manière que la terminaison -ait.

1. Moi, je suis grande de taille, donc je n’en mets pas, sinon j’aurais l’air d’une géante.
2. C’est ma mère qui le veut, ce sac à roulettes. La honte ! Elle a trop peur de la scoliose.
3. J’ai des cernes sous les yeux. Pourtant je dors bien. Je ne joue presque jamais à la console ou à l’ordi…
4. Ça m’a donné un peu plus confiance en moi. À 12 ans, je me suis dit : « C’est ça, ce que je veux faire ! »
5. Qu’est-ce qu’il faisait dans ce quartier ? Ce n’est pas son habitude d’aller là-bas, surtout un dimanche…

Réponses attendues :

1. A (d’elle-même : moi, je suis, je n’en mets pas, j’aurais)
2. B (d’une autre personne : c’est ma mère, elle a)
3. A (d’elle-même : j’ai, je dors, je ne joue)
4. A (d’elle-même : ça m’a, en moi, je me suis)
5. B (d’une autre personne : il, son)

Consigne d’activité II :

Tu vas entendre Entendre Entendre Nicolas dire 5 phrases. En disant chacune de ces phrases, Nicolas parle-t-il de ce qui s’est passé ou de ce qui va se passer ?

L’objectif de cette activité est de contrôler si les candidats sont capables de repérer dans un fragment de discours oral les indicateurs du moment et, plus précisément, les indices qui permettent de déterminer si le locuteur se réfère à un fait passé ou à un fait à venir.

Rien dans le vocabulaire ou dans la syntaxe des productions orales ne devrait troubler les candidats qui doivent simplement repérer les marqueurs élémentaires du moment que constituent les morphèmes/réalisations : …-ront, a+…-é, ai+…-é, avez+…-é, était, êtes+…-és, pourra, prochaines, sera.

Dans la transcription qui suit du matériel sonore, les indices permettant de répondre à la question ont été soulignés. Il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un document sonore et que les seuls indices audibles ont été soulignés. Par exemple, la seule réalisation parlé ne constitue pas un marqueur oral du temps dans la mesure où elle se prononce de la même manière que la réalisation parler. Par contre, la réalisation avez parlé indique de façon univoque que le locuteur se réfère à un fait passé.

6. Vous avez parlé du groupe Vox Angeli, mais vous vous êtes trompés dans les prénoms.
7. Elle pourra sûrement t’aider à faire la paix avec tes amis ou te soutenir dans tes prochaines recherches. Non ?
8. Mon père m’a donné de vieilles voitures à lui, et j’ai continué à en acheter. De plus en plus souvent…
9. Un jour, à cause d’internet, les timbres disparaîtront et alors, ma collection sera très rare !
10. Pourtant, Gaétan était le meilleur ami d’Hippolyte. Qu’est-ce qui a brisé cette amitié ?

Réponses attendues :

6. A (de ce qui s’est passé : avez parlé, êtes trompés)
7. B (de ce qui va se passer : pourra, prochaines)
8. A (de ce qui s’est passé : a donné, ai continué)
9. B (de ce qui va se passer : disparaîtront, sera)
10. A (de ce qui s’est passé : était, a brisé)

Consigne d’activité III :

Tu vas entendre Anne et Nicolas dire 5 phrases. En disant chacune de ces phrases, Anne et Nicolas regardent-ils la photo A ou la photo B ?

L’objectif de cette activité est de contrôler si les candidats sont capables de repérer dans un fragment de discours oral des marqueurs qui permettent d’en identifier le référent. Au niveau A2 des examens Examens Examens LAAS-PALSO, ces marqueurs sont toujours ceux du nombre et/ou du genre.

Les référents proposés sont présentés sous une forme iconique, ce qui augmente le degré de validité de l’évaluation opéré par cette activité, plus difficile que les deux premières puisque deux types de marqueurs doivent être simultanément repérés et identifiés et que les référents ne sont plus nécessairement animés (il y a aussi des objets, par exemple).

Rien dans le vocabulaire ou dans la syntaxe des productions orales ne devrait troubler les candidats qui doivent simplement repérer les marques élémentaires du genre et du nombre que constituent les morphèmes/réalisations : attentif (à distinguer de attentive), elles ont (liaison), il doit, ils sont (à distinguer de ils ont), le (à distinguer de les), les (à distinguer de le), leur, qui a, un et veulent.

Dans la transcription qui suit du matériel sonore, les indices permettant de répondre à la question ont été soulignés. Il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un document sonore et que les seuls indices audibles ont été soulignés.

11. Attends de voir cette photo-ci. Moi ce qui me frappe, c’est leur air sérieux, ce regard lointain qui ne leur ressemble pas.
12. Ah ? Et bien les voilà. Je sais qu’elles ont beaucoup apprécié la Crète. Je pense que c’est ce qu’elles veulent montrer sur la photo, non ?
13. Ça ? Tiens-toi bien : c’est un tricotin. C’est un jouet qui a été fort à la mode au début du XXe siècle. Ça servait à tricoter des bracelets.
14. Ici ? Va savoir… Ou ils sont fâchés, ou ils sont en train de décider qui va chanter le premier. Belle photo en tout cas !
15. Le voilà sur une photo plus récente. C’est son métier, un métier très fatigant : il doit être très attentif, calculer chacun de ses mouvements durant toute la journée.

Au niveau A2, ces trois activités sont très faciles à réaliser sur la transcription du document oral, elles le sont beaucoup moins lorsque le candidat est confronté au seul document oral. C’est pourquoi les marqueurs à repérer/identifier sont redondants : il en existe toujours au moins deux pour chaque item.

Réponses attendues :

11. B (deux personnes : leur, leur)
12. A (plusieurs personnes : les, elles ont, veulent)
13. A (un seul objet : un, un, qui a)
14. B (deux personnes : ils sont, ils sont)
15. B (une personne de sexe masculin : le, il doit, attentif)

Une présentation commentée des deux autres épreuves des examens PALSO-LAAS PALSO-LAAS Fédération Nationale des Propriétaires de Centres de Langues de mai 2010 sera bientôt réalisée dans ces colonnes.

Voir en ligne

LAAS A2 - mai 2010 : http://www.palso.gr/Files/NIVEAUA2MAI2010.pdf

L'auteur de cet article

Olivier Delhaye –  Didacticien - Université Aristote de Thessalonique