Les indices de difficulté et de discrimination ne sont que … des indices !  - Image d'illustration

Les indices de difficulté et de discrimination ne sont que … des indices !

Nous avons reçu un abondant courrier (électronique, bien sûr !) à propos d’un très intéressant article de Nikos Kapéronis paru dans un récent numéro de ce périodique sur la signification du degré de difficulté et du pouvoir de discrimination des items qui composent les questionnaires à choix multiples des examens Examens Examens Palso.

Il est important de savoir que ces valeurs ne sont en elles-même jamais porteuses de sens : elles ne constituent que des indices invitant éventuellement les spécialistes à analyser ce qu’on appelle dans le jargon des docimologistes « le comportement d’un item » (combien de candidats on répondu correctement ? qu’ont répondu les autres ? pourquoi ? y a-t-il eu contagion de l’item précédent ? la consigne a-t-elle été mal formulée ? etc. ) et pour statuer ensuite sur son degré d’efficacité.

Les indices de difficulté et de discrimination ne sont donc que … des indices !

PS

Paru dans la revue mensuelle de la Panhellenic Federation of Language School Owners (PALSO) en novembre 2000.

L'auteur de cet article

Olivier Delhaye –  Didacticien - Université Aristote de Thessalonique