Didactique versus pédagogie  - Image d'illustration

MÉTHODOLOGIE

Didactique versus pédagogie

Les vacances approchant, j’imagine que tout le monde, en bronzant sur la plage, se posera cent fois par jour la question de savoir ce qui peut bien distinguer la didactique Didactique La didactique se différencie de la pédagogie par le rôle central des contenus disciplinaires et par sa dimension épistémologique. de la pédagogie. Voici le produit d’un « effort de clarification » réalisé par Boissinot :

On peut affirmer schématiquement que la pédagogie définit des méthodes, des démarches qui permettent de guider l’élève dans des apprentissages variés... et l’on parle par exemple de « pédagogie différenciée » ou de « pédagogie par objectifs ». La didactique Didactique La didactique se différencie de la pédagogie par le rôle central des contenus disciplinaires et par sa dimension épistémologique. , quant à elle, s’affirme davantage comme une réflexion sur ce que l’on nomme les « savoirs savants » et la façon de les transposer - pour tout ou partie - afin de les rendre accessibles aux élèves […].

À titre d’exemple, préciser dans un devoir que, pendant que les élèves travaillent en groupe, le professeur « circule dans les rangs pour donner des conseils » relève de là pédagogie, et en l’occurrence, des façons de l’individualiser ; indiquer les questions posées aux groupes et les réponses attendues relève de la didactique. Quand on en vient à l’élaboration du commentaire composé, montrer comment s’opère le passage de l’analyse à la synthèse relève de la didactique. Expliquer comment l’élève sur sa feuille et le professeur à son tableau soulignent ou encadrent relève de la pédagogie. Certes ces exemples sont extrêmes et les frontières sont souvent plus difficiles à tracer. Didactique et pédagogie s’opposent en effet souvent seulement par des « angles d’attaque » différents. Là où la pédagogie étudie par exemple les vertus de la démarche inductive, la didactique réfléchit à l’enchaînement des questions permettant de guider les recherches des élèves. Là où la pédagogie explique qu’un élève, placé en situation de recherche, se fabrique ses propres savoirs, la didactique se préoccupe des recherches à faire mener et rassemble les moyens (choix des textes, « questionnement », documents complémentaires) donnant à ces recherches toutes les chances d’aboutir.

La pédagogie est donc largement transdisciplinaire. La didactique – même si elle doit s’ouvrir à des dimensions interdisciplinaires – se situe, elle, dans le cadre de la discipline : ce qui pose le problème de son articulation avec le champ disciplinaire concerné, pour nous ici l’enseignement du français.

L'auteur de cet article

Olivier Delhaye –  Didacticien - Université Aristote de Thessalonique